jeudi 6 juin 2013

Muratti

Je me suis décidée à lire Laurent Gaudé il y a peu. Je ne sais pas ce qui me retenait. Je sais juste que j'aurais dû me laisser faire avant.
J'ai lu Ouragan. Il m'a fait un effet tel que j'ai bien été incapable d'écrire quoi que ce soit à son propos. Les personnages m'ont bouleversée, j'avais l'impression de pouvoir les toucher, je me suis totalement laissée happer par cette écriture.

Et puis j'ai pris entre mes mains Le soleil des Scorta.

Tu te souviens de mon émotion à la lecture du Coeur Cousu de Carole Martinez, je l'ai retrouvée intacte dans ce soleil-là.

J'ai senti la chaleur et la rudesse du soleil de plomb du sud de l'Italie, j'ai senti le poids de tous les secrets peser sur mes épaules, j'ai senti les parfums et les odeurs, les parfums des oliviers, les odeurs de tabac et de sueur, j'ai entendu craquer la croûte du pain et claquer les talons des enfants dans les ruelles.

Et j'ai vu. J'ai vu ces hommes et ces femmes s'aimer et se détester, j'ai vu les ombres se faufiler, j'ai vu les rayons du soleil traverser les vitraux de l'église.

J'ai tout vu. J'ai presque tout entendu.

Je ne dirai rien.







"Lorsque le soleil règne dans le ciel, à faire claquer les pierres, il n'y a rien à faire. Nous l'aimons trop cette terre. Elle n'offre rien, elle est plus pauvre que nous, mais lorsque le soleil la chauffe, aucun d'entre nous ne peut la quitter. Nous sommes nés du soleil. Sa chaleur, nous l'avons en nous. D'aussi loin que nos corps se souviennent, il était là, réchauffant nos peaux de nourrissons. Et nous ne cessons de le manger, de le croquer à pleines dents.
[...]
Nous sommes les mangeurs de soleil." 

Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé, éditions Actes Sud
 

8 commentaires:

  1. Je me laisserai bien tenter par cet Ouragan pour découvrir Gaudé. Le thème me semble d'abord plus accessible pour moi. Et après je pourrais aller sur ce soleil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais élaboré le même plan de lecture que toi.
      Les titres de Gaudé font un peu peur je crois.
      Il ne faut pas les craindre. Ils sont le sésame de moments inoubliables.

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais lu Laurent Gaudé mais le moins que l'on puisse dire c'est que ton coup de coeur est communicatif, j'adore ce billet et il me donne très envie de lire cet auteur et la citation est magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai rencontré bien des difficultés dans le choix d'une citation...j'étais à la limite de recopier le livre en entier!!

      Supprimer
  3. Ah Le coeur cousu je pensais te l'amener car on me l'a prêté pour le faire circuler
    je trouve trop long, trop sur la même ligne, fabuleux au début, puis j'ai décroché

    j'amène un autre où j'ai décroché tu vas peut être super accroché
    et un autre ( nouvelles) où j'ai accroché pour que tu décroches
    ah faut regarder ta liste là à droite pour savoir si tu as lu ou pas !!! je vais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux ce commentaire de dernière minute: je pensais t'offrir le Coeur Cousu!

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé, merci pour le conseil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Relire cette page me donne envie de le relire :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...